Toutes dépenses payées

from by Gatineau

/
  • Streaming + Download

    Includes unlimited streaming via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.

      $1 CAD

     

  • Achetez le disque

lyrics

Toutes dépenses payées

Sébastien, 40 ans, j’habite chez mes parents ! ∙
J’t’un homme autonome, mais c’est apparent ! ∙
40 ans, pis ch’t’encore chez mes parents ! ∙
En dehors d’la maison familiale, c’t’épeurant ∙
Accès au chalet, au penthouse ∙ Résidence
secondaire. J’en laisse, j’en passe ∙ J’ai l’char
à tou’és soirs pis tou’és fins d’semaines ∙
C’comme un forfait d’cell, mais pour une BM ∙
J’dépense d’l’argent, mais c’est les autres
qui en perdent ∙ Ça a tout l’air d’un ministère,

si tu regardes ∙ J’m’alimente à la mamelle de mom
pis d’dad ∙ J’suis comme un fonctionnaire pour
un contribuable ! ∙ Depuis qu’j’suis p’tit, sous
un jupon ∙ Depuis qu’j’suis p’tit, dans un cocon ∙
Depuis qu’j’suis p’tit, la ouate, le coton ∙ C’pas
demain la veille que j’risque de couper l’cordon ∙
Passé d’la culotte courte au pantalon ∙ D’la cour
d’école aux grands salons ∙ Mais toujours aussi
dépendant de mon papa pis d’ma maman !

Toutes dépenses payées

Mais c’est rendu qu’ils m’mettent d’la pression ∙
Écoeurés, c’pas juste une impression ∙ Il faudrait
que j’vole de mes propres ailes ∙ Non, mais c’est
quoi, ça, subitement tout ce zèle ? ∙ C’est rendu
qu’ils veulent pu m’passer l’char ∙ Qu’ils parlent de
plus en plus de m’mettre dehors ! ∙ Pas plus tard
qu’hier, ils ont callé le last call ! ∙ Non, mais
c’est quoi l’problème ? Ils veulent ma mort ? ∙
Sont rendus tannés de m’traiter aux petits soins ∙
C’est rendu qu’ils parlent en fonction de leurs
besoins ∙ Quand j’leur fais une faveur, moi
dans l’fond, de rester ! ∙ Non, mais c’est quoi
l’problème ? Ils veulent me tester ? ∙ Depuis
qu’j’suis p’tit, sous un jupon ∙ Depuis qu’j’suis p’tit,
dans un cocon ∙ Depuis qu’j’suis p’tit, la ouate,
le coton ∙ C’pas demain la veille que j’risque
de couper l’cordon ∙ Passé d’la culotte courte
au pantalon ∙ D’la cour d’école aux grands salons ∙
Mais toujours aussi dépendant de son papa
pis d’sa maman !

J’ai bloqué chaque issue d’secours, les sorties ∙
Mis mon suit de guerre du caporal Lortie ∙
J’ai, militairement, tout un arsenal ∙ J’protège
promptement l’patrimoine familial ∙ Y a personne

pour m’déloger d’icitte ∙ Même l’hélicoptère
qui m’checke de par la vitre ∙ Y a personne pour
réussir à m’sortir ∙ S’ils viennent, j’me fais sauter
ou ben donc j’tire ! ∙ C’pas un penthouse, c’t’une
forteresse ∙ Devant la place, un barrage se dresse ∙
Des tranchées, des mines, des câbles, itou des
douves ∙ Ils risquent d’attraper l’air bête mais
qu’ils m’trouvent ∙ Il faut que j’reste sous un jupon ∙
Il faut que j’reste dans un cocon ∙ Il faut que j’reste
dans ouate, le coton ∙ C’pas demain la veille que
j’risque de couper l’cordon ∙ Ça risque de prendre
un bout, une couple d’échelons ∙ Avant qu’j’décolle,
ça risque d’être long ∙ J’suis toujours aussi
dépendant de mon papa pis d’ma maman !

À c’prix-là, on serait fou d’s’en passer !

credits

from Karaoké King, released March 1, 2011

tags

tags: hip hop rap

license

all rights reserved

about

Gatineau

contact / help

Contact Gatineau

Streaming and
Download help

Redeem code